RÉPRESSION : Les amis de l’Angola exigent la libération immédiate de M. Joaquim da Costa Zangui « Lutambi », secrétaire national à la jeunesse du Bloc démocratique.. (un parti de l’opposition angolaise)…

Amis de l’Angola 

B.O. Box 21602

Washington, DC 20009

T: 202-413-7432

Le 20 août 2018.

Friends of angola, ( les amis de l’Angola ) ont appris la détention et l’application consécutive de la mesure de contrainte la plus grave à M. Joaquim da Costa Zangui « Lutambi », secrétaire national à la jeunesse du bloc démocratique (un Parti d’ opposition). 

Suite à l’arrestation, se serait vu refuser, le droit d’informer la famille de sa détention le droit d’être informé de l’endroit où elle aurait lieu le droit de choisir un avocat pour accompagner les enquêtes policières, le droit de consulter un avocat avant de donner des déclarations.

Dans les actes de violation ultérieurs de la Constitution des lois infraconstitutionnelles, les autorités de police du Nord Kuanza ont publié un communiqué dans lequel elles informent sur les crimes qui incombent aux inculpés dans le même processus.

C’est au ministère public de jouer ce rôle. Pas à la police.

Cet acte renforce le manque de crédibilité que les institutions angolaises n’ont jamais connu, en particulier le Ministère de l’intérieur et ses forces de police.

Depuis la police nationale a arrêté M. Joaquim da Costa Zangui « Lutambi » sans mandat compétent et en raison délivré par un magistrat du ministère public, ce modus operandi et la détention, l’enlèvement et de faux ensembles d’emprisonnement effectués par des agents camouflés sous le manteau de l’état.

Enfin, Friends of angola( les amis de l’Angola ) s’attendent à une erreur humaine et à ce que la faute soit réparée dès que possible.

Florindo ChivucuteDirecteur exécutif.    

Les Amis de l’Angola

Le 20 août 2018.

 

5 pensées sur “RÉPRESSION : Les amis de l’Angola exigent la libération immédiate de M. Joaquim da Costa Zangui « Lutambi », secrétaire national à la jeunesse du Bloc démocratique.. (un parti de l’opposition angolaise)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager