KLEPTOCRATIE : Archer Mangueira,.. actuel Ministre des Finances de l’Angola,.. est pris dans un schéma d’escroquerie et de blanchiment d’ argent… (« Cabritismo » ?..)

  Archer Mangueira
   plus de .. 1 milliard de Kz ?..

En matière de lutte contre la corruption, le Bureau du Procureur général a caractérisé son action en élaborant de manière sélective les objectifs élevés de ses enquêtes, ce qui lui confère « l’honneur » d’être accusé.

relate ici le saque de plus d’ 1 milliard de Kwanzas du compte unique du Trésor (CUT), sur ordre du ministre des Finances, Archer Mangueira, par lettre officielle n ° 1111 / MINFIN-CUT / 2017 du 9 décembre Août 2017. Le CUT agrège les dépôts de taxes.

   Archer Mangueira, MINFIN

Quelques jours après la publication de ladite présente lettre circulaire, l’argent est tranféré sur le compte de la société SL & 3D, du commerce et limitée Prestation de services, fondée 4 mois avant le 24 Avril 2017.

Emanuel Benedito Ribeiro Garcia et Evanilson Carlos de Almeida ont créé cette société .

À son tour, le compte bancaire de la société a été ouvert 15 jours avant l’opération, le 27 juillet, avec 20 000 kwanzas.

En secouant l’arbre des patacas que sont les BNA, cette société a soudain eu plus de 1 milliard de kwanzas dans son compte. Mais c’était pour un petit moment…

  Archer Mangueira, Ministre des Finances

3 jours plus tard, 346 millions et 750 000 kwanzas ont été transférés sur les comptes personnels de Celso Miguel Leiro Furtado, membre de la direction du Trésor national (MINFIN) et parrain du ministre Archer Mangueira.

Jusqu’au 2 juillet, Celso Furtado était à la tête du département des charges centrales du MINFIN.

La société António Venício Solutions, créée également des mois auparavant, le 7 avril 2017, a reçu le modeste montant de 414 millions et 191 000 kwanzas. Le propriétaire de cette deuxième compagnie fantôme est également membre du département du Trésor national: Emerson Nataniel de Lima António.

Dans ce système, il y a aussi un « don » à l’Église adventiste du 7è jour, d’une valeur de 33 millions et 500 000 kwanzas, par l’intermédiaire de la Banque angolaise de développement (BAD). L’un de ses dirigeants, sous anonymat, garantit que cette institution religieuse n’a reçu aucun « don » de SL & 3D et fait vérifier ses comptes par une entité externe.

   Archer Mangueira ?..
.. ???.. ?.. ?..

La même source estime que le nom de l’église a été utilisé à des fins néfastes.

La société Monka Angola, propriété de Fernando dos Santos Reis, a reçu un paiement de 50 millions de kwanzas.

Une valeur égale a été attribuée à l’homme d’affaires Basílio Epomba Cassoma.

Le Bureau du Procureur général, à la fin du mandat du tristement célèbre général João Maria de Sousa, a été chargé de l’enquête sur le pillage et les mouvements résultants qui cadrerait les types criminels de détournement de fonds et blanchiment d’argent.

La plainte provenait du directeur de l’unité d’information financière, Francisca Massango de Brito. Selon les experts du ministère des Finances, Valter Filipe a participé à l’exécution de cette opération de caractère illicite, puisque la CUT est gérée par la BNA.

  … le processus est mis en veilleuse…  … le processus est mis en veilleuse…  … le processus est mis en veilleuse…  … le processus

Selon des sources de maka Angola, l’enquête a conduit au quartier général du MPLA lors d’une réunion dirigée par son secrétaire général Paulo Kassoma, en présence du général João Maria de Sousa

le directeur de l’unité de renseignement financier (CRF), Francisca Massango de Brito, le ministre Archer Mangueira et Valter Filipe

Selon les sources de ce portail, les fonds prélevés sur les taxes étaient justifiés comme ayant servi à rembourser des contributions personnelles à la campagne électorale du MPLA. Et, sur la base de cette

.. la dissimulation et le déni de justice qui ont eu lieu au siège du MPLA ?..  la dissimulation et le déni de justice … du MPLA ?..

information, le processus est mis en veilleuse. Archer Mangueira et Valter Filipe sont tous 2 membres du Comité central du MPLA, le parti bénéficiaire.

          O…  » Cabritismo  » ?….. BASTA !..

Cette affaire révèle 2 indications pénales.

1/ –La premiere est le détournement de fonds et le blanchiment d’argent traditionnels…

2/ –La seconde est la dissimulation et le déni de justice qui ont eu lieu au siège du MPLA.

 

Partagez cet article

Par : Rafael Marques de Morais

 5 Setembre 2018 

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

Partager
Partager