CRIME : Les restes mortels de l’avocat, doivent être enterrés dans le cimetière de Viana

Luanda – L’avocat sénior Bernardo Rafael Chilela, 55 ans, trouvé en putréfaction mardi (8), à la résidence où il vivait seul à Viana (Luanda), a été enterré vendredi au cimetière municipal de la circonscription, dans cette ville.

Selon l’Angop qui a appris des sources proches de la victime, après l’autopsie a été déterminée « asphyxie mécanique aiguë et strangulation, par des inconnus. »

Le cadavre a été retiré de la morgue mardi par des fonctionnaires et des pompiers après qu’ils aient été alertés par le greffier de l’avocat.

Dans l’éloge funèbre du Conseil provincial de l’Ordre des avocats, lu par l’un des membres, ses qualités dans l’exercice des activités ont été mis en évidence (conseil et assesseur juridique) au-dessus du « service de la justice et de défendre les droits des citoyens. »

Bernardo Chilela, entre autres activités, était membre de l’Ordre des Avocats de l’Angola (OAA) depuis plus de 20 ans avec le certificat professionnel n ° 368. surveilla 3 cabinets d’avocats à Luanda et Kwanza Norte, ainsi que le parrainage de 52 nouveaux membres de la classe, selon ce qui a été lu à cette occasion.

Le commandant en chef de la police nationale, Alfredo Eduardo Manuel Mingas « Panda », a souligné mercredi les municipalités de Viana, Cacuaco et Talatona, dans la province de Luanda, comme les plus préoccupantes en termes de criminalité.

S’adressant à la presse, la marge du Conseil consultatif du commandement général de la police nationale, dirigé par le ministre de l’Intérieur Ângelo Veigas Tavares, Alfredo Mingas a déclaré que la capitale angolaise a une image très négative.

Par conséquent, il a demandé la coopération de la population et des médias pour dénoncer les actions criminelles, afin de combattre de près la criminalité dans la province de Luanda et au-delà.

Les funérailles ont été précédées d’une masse du corps, présent dans la cathédrale de Saint François d’Assise, affecte le diocèse de Viana.

Ont assisté aux funérailles, la famille, les amis et les collègues.

Club-K -angop – 11 Maio de 2018 | 15h39 – Actualizado em 11 Maio de 2018 | 16h07

PHOTO: JOAQUINA BENTO / ARQUIVO

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager